Guilbault dénonce la « lâcheté» de l'Université d'Ottawa

2020-10-20 - La controverse entourant la suspension temporaire d'une professeure à l'Université d'Ottawa continue de faire réagir.

La controverse entourant la suspension temporaire d'une professeure à l'Université d'Ottawa continue de faire réagir.

Plusieurs étudiants s'en ont pris à elle sur les réseaux sociaux, après qu'elle ait utilisé un mot qualifié de raciste.

La ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault a réagi cet avant-midi sur les réseaux sociaux. Facebook.

Elle affirme que la professeure « n’avait aucune intention de blesser qui que ce soit, et qu'elle s’est excusée si ça avait été le cas ».

Madame Guilbault dénonce aussi les propos tenus à l'égard de cette femme.

Madame Guilbault parle également « d'une certaine lâcheté de la part de la direction de l'université », après avoir suspendu l'employée.