Une trentaine de personnes au poste de commandement

2021-08-27 - Le déploiement du poste de commandement, dans le dossier Valérie Leblanc, a permis au SPVG de rencontrer une trentaine de personnes.

Le déploiement du poste de commandement, dans le dossier du meurtre de Valérie Leblanc, a permis aux enquêteurs du SPVG de rencontrer une trentaine de personnes.

Le Service de police de Gatineau a aussi reçu 40 informations par écrit ou par l'intermédiaire de la ligne téléphonique dédiée.

Ce sont une soixantaine d'informations, qui devront être analysées par les enquêteurs.

Rappelons que le corps de Valérie Leblanc a été retrouvée, le 23 août 2011, dans un boisé derrière le Cégep de l’Outaouais.